CAP Pâtissier

Deux apprentis en pleine action

Conditions d’accès (niveau minimum requis)

De 15(1) à 25 ans ou plus(2)

(1) Les jeunes de moins de 15 ans ayant achevé le premier cycle de l’enseignement secondaire (fin de 3e) comme stagiaire de la formation professionnelle, sous statut scolaire, dans un lycée professionnel ou dans un centre de formation d’apprentis, peuvent entrer en apprentissage dès lors qu’ils ont atteint l’âge de 15 ans et un jour.
(2) Depuis la loi du 8 août 2016, l’apprentissage est ouvert jusqu’à l’âge de 30 ans. Projet ouvert à  quelques régions, dont la région Centre-Val  de Loire.

Alternance (rythme)

Sur 2 ans (34 semaines en entreprise et 13 semaines au Campus par an).

Activités professionnelles

Dans une pâtisserie ou chocolaterie :

  • Dresser la liste du matériel et des denrées nécessaires à sa production
  • Maitriser les procédés de fabrication
  • Elaborer des produits de viennoiseries
  • Maitrise les cuissons
  • Participer à la réception et au stockage des produits livrés
  • Effectuer des mélanges en respectant la réglementation
  • Evaluer les évolutions des produits
  • Réaliser les opérations élémentaires de finitions et de décors

Qualités requises

  • Etre organisé et soigneux dans son travail
  • Avoir une attirance pour les arts culinaires
  • Respecter l’hygiène
  • Etre créatif
  • Aimer le travail bien fait

Modules de formation

  • Travaux pratiques : Fabrication de produits : en Pâtisserie (entremets divers, viennoiseries, gâteaux pour lunch, pâte à choux…) et décors en chocolat
  • Technologie
  • Connaissance économique, juridique et sociale de l’entreprise
  • Français/histoire-géographie
  • Mathématiques/sciences physiques et chimie
  • Dessin
  • Sciences appliquées aux équipements et à l’hygiène alimentaire
  • Prévention/Santé/Environnement
  • Education Physique et Sportive

Perspectives d’emploi

L’artisan Pâtissier peut travailler sous statut d’indépendant ou de salarié, dans différents types d’établissements :

  • Pâtisserie traditionnelle
  • Boulangerie – Pâtisserie traditionnelle
  • Chocolaterie
  • Confiserie
  • Salon de thé
  • Traiteur ou Restaurateur
  • Boutique, commerce de détail
  • Hypermarché (2500 m2 et +)
  • Supermarché (400 à 2500m)

Poursuite d’étude au Campus

Le jeune ou l’adulte peuvent poursuivre en s’orientant vers un CAP  Chocolatier Confiseur, ou/et un CAP Boulanger, voire ajouter une double compétence sur la Mention Complémentaire Traiteur pour finir sur un Brevet Technique des Métiers Pâtissier – Glacier – Chocolatier – Confiseur.