CAP Chocolatier confiseur (Niveau 3)

formation chocolatier campus des métiers 37

Le métier

Le marché de la chocolaterie et de la confiserie est porteur, c’est pourquoi il présente de belles opportunités. En effet, depuis une vingtaine d’années la consommation  du chocolat n’a cessé d’augmenter.

Conditions d’accès (niveau minimum requis)

Etre titulaire d’un CAP Pâtissier.

Alternance (rythme)

Sur 1 an (34 semaines en entreprise et 13 semaines au Campus par an).

Activités professionnelles

Dans une entreprise artisanale :

  • Utiliser les matières premières (sucres, cacao, produits laitiers, produits à base de blanc d’œuf) ainsi que les fruits, alcools et liqueurs
  • Acquérir les techniques de cuisson
  • Réaliser ses activités en respectant les règles d’hygiène alimentaire
  • Réaliser des produits de chocolaterie, de confiserie et éventuellement de pâtisserie à base de chocolat

Qualités requises

Pour être à l’aise dans le métier de Chocolatier Confiseur, il est recommandé de :

  • Etre organisé et rigoureux, notamment concernant l’hygiène
  • Avoir des qualités gustatives
  • Avoir une aisance relationnelle pour développer le contact avec la clientèle

Modules de formation

Enseignement professionnel :

  • Travaux pratiques
  • Technologie
  •  Sciences appliquées à l’alimentation et à l’hygiène
  • Connaissance Economique Juridique et Sociale de l’entreprise

Enseignement général : 

  • Français
  • Histoire Géographie
  • Mathématiques
  • Arts appliqués
  • Anglais
  • Education Physique et Sportive
  • Prévention Santé Environnement

Perspectives d’emploi

L’artisan Chocolatier – Confiseur peut travailler sous statut d’indépendant ou de salarié, dans différents types d’établissements :

  • Chocolaterie
  • Pâtisserie traditionnelle
  • Boulangerie – Pâtisserie traditionnelle
  • Confiserie
  • Salon de thé
  • Traiteur ou Restaurateur
  • Boutique, commerce de détail
  • Hypermarché (2500 m2 et +)
  • Supermarché (400 à 2500m)
  • Industrie alimentaire

Poursuite d’étude au Campus