Présentation du CAP Cordonnier

Pour cette nouvelle rentrée nous allons vous faire découvrir la formation de CAP cordonnier, parmi les nombreuses formations que propose le Campus des Métiers et de l’Artisanat de Joué-lès-Tours (37) depuis de nombreuses années.

Qui sont nos CAP Cordonniers du Campus ?

Alice, Elise, Delphine, Chloé, Romain, Mathéo et Florian sont en formation Cordonnerie (CAP 2ème année et CAP 1an) en alternance : sous contrat d’apprentissage, de professionnalisation, ou de stage alterné financé par Pôle Emploi. Cela leur permet de travailler en parallèle de la formation qu’ils suivent au Campus des Métiers et de l’Artisanat de Joué-lès-Tours (37), chez des Artisans, dans des franchises ou dans des cordonneries multiservices ou non.

Ils ont tous des profils bien différents : poursuite d’études après le collège, changement d’orientation professionnel, reconversion professionnelle, … Agés de 15 à 37 ans, ils viennent de toute la France : Saint-Malo, Orléans, Rennes, Châteauroux, Angoulême, Nantes, Limoges, Parthenay…

Pourquoi sont-ils venus se former au Campus ?

Le Campus des Métiers et de l’Artisanat de Joué-lès-Tours (37) est le seul établissement en France à former en cordonnerie en alternance. Du CAP au BTM (Niveau BAC), le CFA leur offre un potentiel d’évolution professionnel dans leur domaine tout en recevant une formation qualifiante ! Nos apprentis sont au Campus dans un cadre idéal pour apprendre leur futur métier avec des équipements de qualité, un grand espace de travail dans leur atelier et un établissement récemment rénové.

Pourquoi devenir cordonnier ?

Ils ont choisi la cordonnerie car c’est un métier qui recrute et où l’on peut facilement se former en alternance, en alliant la théorie et la pratique. Leur envie de travailler dans ce domaine découle pour certains d’une simple curiosité, de stages menés par hasard, et pour d’autres d’une grande passion pour la customisation, ou encore du travail avec les matières comme le cuir.

« C’est un métier très diversifié, au quotidien on s’occupe de la relation et du conseil client, on fabrique, on répare différents produits, ça peut aller de la chaussure, aux clés, en passant par les plaques d’immatriculations » selon nos cordonniers de demain. »

L’alternance : un choix d’avenir !

Selon eux, l’apprentissage de la cordonnerie nécessite une pratique quotidienne, où la formation alternée est indispensable pour être bien formé à ce métier.

Mais est-il si simple de trouver un patron pour se former ? Pour certains, cette recherche a été plus facile que pour d’autres, il faut savoir que la mobilité est un facteur incontournable pour ceux qui désirent se former en cordonnerie.

Une expérience (ou remarquable) admirable pour un métier indémodable (ou admirable) !

  • Artisanat : ils aiment travailler de leurs mains, fabriquer, réaliser des prestations
  • Service : ils aiment être à l’écoute des besoins, conseiller et servir les clients
  • Multitâches : ils sont polyvalents, savent faire plusieurs actions à la fois
  • Minutieux : ils ont le sens du détail, sont rigoureux et appliqués dans leurs tâches

Et après ?

Les débouchés professionnels sont assurés, pourtant, nos alternants entendent parfois « Cordonnier ? Ce métier existe encore ? ».

Oui, c’est une formation où ils bénéficient de plusieurs possibilités à la fin de leur CAP . Certains entreront dans le monde du travail, se spécialiseront dans la botterie, voudront monter ou racheter une cordonnerie, alors que d’autres seront désireux de poursuivre un BTM Cordonnier au Campus.

Si vous souhaitez, comme nos alternants cordonniers, vous former pour apprendre un métier et bénéficier d’une expérience professionnalisante, n’hésitez pas à vous renseigner auprès du Campus des Métiers et de l’Artisanat qui propose 25 métiers, de différents niveaux (CAP au BAC +3), 100% en alternance !